La Semaine Vétérinaire n° 1890 du 12/03/2021

EXPRESSION

Notre confrère Jean-Pascal Giraud (A 90) intervient dans les collectivités animales. Il souhaite réagir à l’amendement de l’article L. 214-7 du Code rural et de la pêche maritime (CRPM), voté à l’Assemblée nationale fin janvier, qui vise l’interdiction de la vente de tous les animaux dans les animaleries à l’horizon 2024.

C’est un pan complet de l’activité liée à l’animal de compagnie qui va disparaître. Les animaux n’en sortiront pas vainqueurs ; les vétérinaires et, plus largement tous les professionnels des animaux de compagnie, non plus. Défendre les animaux mais mépriser les Hommes Les métiers d’animaliers, d’éleveurs, de vendeurs, de chefs de rayon, de grossistes, etc. sont concernés directement et indirectement par cette interdiction. Si le texte est adopté en l’état, tous ces professionnels vont disparaître sans espoir de reconversion dans des métiers équivalents. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK