La Semaine Vétérinaire n° 1890 du 12/03/2021

REVUE

COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

M. B.

Agir en faveur de la biodiversité reste une question politique. Face à l’ampleur de la dégradation que nous décrivent les évaluations de l’IPBES1 (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques) ou, récemment, du comité français de l’UICN2 (Union internationale pour la conservation de la nature), seules des prises de décision aux niveaux national et international auront un impact suffisant. Mais parce que ces actions relèvent de la prise de conscience, à l’échelle individuelle et locale elles n’en ont ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK