La Semaine Vétérinaire n° 1889 du 05/03/2021

MATÉRIEL

PRATIQUE MIXTE

JOCELYN AMIOT

Facile à réaliser en clinique, la coproscopie permet de réaliser des diagnostics parasitaires individuels ou à l’échelle d’un lot ou d’un troupeau de façon rapide. Cet examen répond aux exigences actuelles d’usage raisonné des traitements antiparasitaires. État des lieux du matériel nécessaire.

Pour réaliser des coproscopies au cabinet vétérinaire, il faut une équipe formée à la technique d’analyse1. L’offre doit être formalisée avec des tarifs établis selon le type de coproscopie réalisée : individuelle, lot, mélange, audit parasitaire. La réalisation des analyses et des manipulations se fera dans un local assez grand disposant d’un point d’eau - évier avec douchette si possible - et d’un réfrigérateur - pour le stockage des prélèvements en attente d’analyse afin d’éviter l’éclosion ! Il est en outre recommandé de ne pas réaliser des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK