La Semaine Vétérinaire n° 1889 du 05/03/2021

DOSSIER

CHANTAL BÉRAUD

CUMULER ACTIVITÉ VÉTÉRINAIRE, FAMILLE ET ENFANTS N’EST PAS TOUJOURS AISÉ. ÊTRE DISPONIBLE, SAVOIR S’ADAPTER, GÉRER LE STRESS AU QUOTIDIEN, AUTANT DE SOURCES DE MAL-ÊTRE CHEZ LES PROFESSIONNELS. DES SOLUTIONS EXISTENT POURTANT. RETOUR D’EXPÉRIENCE AVEC L’ASSOCIATION VÉTOS-ENTRAIDE.

Manque de temps, sensation d’être submergé, incapacité et/ou impossibilité à déléguer, impression de devoir répondre à toutes les sollicitations, de ne pas avoir de porte de sortie, etc. De nombreux appels sur la ligne d’urgence de Vétos-Entraide1 concernent des difficultés à gérer l’envahissement de la vie personnelle par la vie professionnelle. Cette association est sensibilisée au problème de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle depuis sa création. Comme l’expliquent sa présidente Joëlle Thiesset et l’un des membres de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK