UN GRAND PAS - La Semaine Vétérinaire n° 1888 du 26/02/2021
La Semaine Vétérinaire n° 1888 du 26/02/2021

ÉDITO

Auteur(s) : MICHAELLA IGOHO-MORADEL

Fonctions : Cheffe de rubrique pharmacie et réglementation

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour la profession. Alors que Perseverance foule le sol de Mars à la recherche de la vie, dans l’Hexagone, au sein du Conseil scientifique Covid-19, se joue une tout autre histoire. Après plusieurs semaines de suspense, un décret vient d’annoncer la nomination de Thierry Lefrançois (A 92) au sein de cette instance consultative qui éclaire le Gouvernement dans sa stratégie pour dompter l’épidémie. Une annonce saluée par la profession bien que son intégration était réclamée depuis plusieurs mois. Mieux vaut tard que jamais. Que faut-il attendre de cette nomination ? Est-ce une forme de reconnaissance de l’expertise de la profession ? A minima, une application concrète du concept One Health à inclure dans les annales ? Thierry Lefrançois se voit comme « un relais pour le domaine de la santé animale ». Loin des coups de com’, gageons que sa contribution fasse bouger quelques lignes. Notamment sur la stratégie nationale de dépistage et de vaccination. Sa tâche ne sera pas aisée. Peut-être devra-t-il s’imposer face aux acteurs de la santé humaine qui tardent encore à comprendre l’urgence du décloisonnement des deux mondes. Il arrive aussi à une période où le Conseil scientifique Covid-19 semble être dans le creux de la vague. Ses nouveaux membres sont intégrés alors que celui-ci se fait plus discret. Ces dernières semaines, le mutisme du Conseil est dénoncé. Depuis plus d’un mois, aucun de ses avis n’a été rendu public. Pire : d’aucuns estiment que le Gouvernement fait cavalier seul, allant contre ses recommandations. D’autres encore considèrent qu’il est remis en cause. Sa parole scientifique sera-t-elle de nouveau entendue face à la multiplication des variants ? L’avenir nous le dira. Une chose est sûre, cette nomination marque le début d’un nouveau chapitre passionnant pour la profession.

Lire les pages 10 à 12 de ce numéro.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr