La Semaine Vétérinaire n° 1888 du 26/02/2021

JURISPRUDENCE

ENTREPRISE

CHRISTIAN DIAZ

Par une décision du 4 février 2021, le Conseil d’État annule les mesures d’effarouchement des ours bruns des Pyrénées au moyen de tirs non létaux. Décryptage.

Faits et procédure S’il est un sujet qui défraie la chronique dans les Pyrénées, c’est bien celui de la réintroduction, ou plutôt de l’introduction d’ours slovènes dans le massif, les partisans de la biodiversité s’opposant à ceux du pastoralisme. En effet, les ours sont tenus pour responsables de l’insécurité des troupeaux ovins et, dans une moindre mesure, des promeneurs. Les chiens de troupeau affectés à cette protection semblent plus dangereux pour les randonneurs que les plantigrades eux-mêmes. Sous la pression des éleveurs ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr