La Semaine Vétérinaire n° 1888 du 26/02/2021

FISCALITÉ

ENTREPRISE

JACQUES NADEL

Comme l’ensemble des entreprises, les cliniques vétérinaires ont des obligations à respecter en matière de TVA. Entre celles exigible, déductible ou récupérable, le fonctionnement de cet impôt recèle nombre de subtilités à ne pas sous-estimer.

Le calcul de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) due repose sur un système relativement simple. Lorsqu’une entreprise assujettie à la TVA facture une prestation ou vend un bien ou des marchandises, elle doit facturer cette TVA à son client (le payeur final de cette taxe) et la reverser à l’administration fiscale. En principe, ce travail de collecteur d’impôt indirect pour le compte de l’État est la résultante de deux opé rations qui se compensent entre elles. La TVA ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK