La Semaine Vétérinaire n° 1887 du 19/02/2021

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

CHANTAL BÉRAUD

La proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale, adoptée par l’Assemblée nationale le 29 janvier dernier, comporte des mesures suscitant l’enthousiasme, mais génère aussi, sur d’autres points, de l’incompréhension, et même des regrets.

JE ME RÉJOUIS DE CERTAINES MESURES JEAN-PIERRE KIEFFER (T 75) Président de l’OABA, Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs Je salue le travail des députés, comme notre confrère Loïc Dombreval, qui ont réussi à faire adopter, à la quasiunanimité, ce texte relatif au bien-être animal. Je relève des mesures importantes comme la levée du secret professionnel des vétérinaires pour des actes graves de cruauté envers les animaux, le renforcement des sanctions pénales pour un acte de cruauté mortel. Cependant la corrida reste une exception ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr