La Semaine Vétérinaire n° 1887 du 19/02/2021

LÉGISLATION

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

CHRISTIAN DIAZ

Ce 8 février 2021, l’Anses a considéré que la seule base de race ou de type racial ne permet pas de prédire de manière fiable le risque de morsure. L’évaluation comportementale des seuls chiens susceptibles de présenter un danger apparaît comme une mesure pertinente de gestion du risque. Décryptage.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a saisi l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) en 2016 pour une expertise en évaluation de risques au regard de l’appréciation de la dangerosité des chiens et de la pertinence des mesures de catégorisation par race. Cette expertise fait suite à une demande d’appui scientifique et technique concernant l’analyse descriptive des évaluations comportementales enregistrées au fichier national en 2014 et 2015.Ces données descriptives ont précédemment fait ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK