La Semaine Vétérinaire n° 1885 du 05/02/2021

DOSSIER

LA TRANSMISSION GÉNÉRATIONNELLE EST EN DANGER. LES JEUNES VÉTÉRINAIRES QUI ARRIVENT SUR LE MARCHÉ SONT GLOBALEMENT MOINS DISPOSÉS À TRAVAILLER COMME LEURS AÎNÉS ET À S’INSTALLER.

Les jeunes vétérinaires sont moins enclins à devenir des libéraux et à vouloir racheter des parts de société, par conséquent le marché des transactions se tend », déplore Laurent Perrin, président du Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL). Le salariat croît jusqu’à devenir parfois un véritable choix de carrière. Le nombre de vétérinaires salariés du secteur libéral a en effet progressé de 15 % en 5 ans, quand celui des praticiens libéraux est sur une tendance baissière faible sur la même ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK