La Semaine Vétérinaire n° 1885 du 05/02/2021

ACADÉMIE D’AGRICULTURE DE FRANCE

PRATIQUE MIXTE

CLOTHILDE BARDE

Parmi les nouveaux membres du bureau 2021 de l’Académie d’agriculture de France (AAF) présentés le 6 janvier dernier, Jacques Brulhet (Alfort 1968) a été élu à la présidence de l’institution pour succéder à Nadine Vivier. Interrogé sur ses motivations et son rôle de représentant de la profession vétérinaire dans l’agriculture française, voici le portrait d’un homme au parcours riche et singulier.

Pourquoi avoir postulé au titre de président de l’Académie d’agriculture de France ? Jacques Brulhet : Cette élection comme président de l’Académie d’agriculture de France (AAF) est la suite d’une longue carrière consacrée à l’agriculture, aux productions animales et à la pêche. Après ma sortie d’Alfort en 1968, j’ai obtenu un DEA en océanographie biologique (Paris VI), suivi une formation en économie du développement, pour occuper pendant près de vingt ans plusieurs postes en coopération, successivement au Cambodge, en Mauritanie et principalement en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK