La Semaine Vétérinaire n° 1885 du 05/02/2021

PATRIMOINE

ENTREPRISE

JACQUES NADEL

Transmettre sa société à ses enfants peut tomber sous le sens. Pour un vétérinaire qui a un enfant diplômé, le pacte Dutreil constitue un outil majeur pour atténuer le coût de la transmission. Et il peut être utilisé dans un cadre plus sophistiqué, le family buy out, qui nécessite pour le donataire de constituer une holding de reprise.

Le pacte Dutreil ouvre droit à une exonération des droits de mutation à titre gratuit à hauteur de 75 % de la valeur des titres transmis, sans limitation de montant. Il peut être associé au family buy out, une technique d’optimisation destinée à faciliter la transmission familiale d’établissement de soins vétérinaires (ESV) exploité en société d’exercice libéral (SEL) lorsque l’un des donataires est repreneur. Il s’articule généralement autour de trois axes : le premier consiste pour le dirigeant à effectuer une donation-partage ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr