La Semaine Vétérinaire n° 1885 du 05/02/2021

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

CLOTHILDE BARDE

CONFÉRENCIER

PIERRE-YVES MULON, vétérinaire, enseignant à l’université de Tennessee Knoxville (États-Unis).

Article rédigé d’après la présentation faite lors du congrès de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV) du 28 au 30 octobre 2020 à Poitiers.

Lors de fractures fermes du tibia et du radius/ulna chez les bovins, les techniques de stabilisation chirurgicales avancées (fixateurs externes, ostéosynthèse) onéreuses1 peuvent être remplacées par la mise en place d’une béquille de Thomas. Cette technique permet de maintenir le membre en extension, et par conséquent de réaliser une réduction fonctionnelle de l’os fracturé (transfert des forces compressives de la portion distale du membre à la ceinture thoracique ou pelvienne2). La réduction significative des forces de compression au sein de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr