La Semaine Vétérinaire n° 1884 du 29/01/2021

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

CHANTAL BÉRAUD

Impossible de savoir quelle proportion de vaccino-sceptiques comporte la profession. La question est d’autant plus intéressante qu’une partie des gens, notamment dans la population rurale, aimerait connaître l’avis de leur vétérinaire en la matière, pour les aider à dire oui ou non à leur propre vaccination en santé humaine !

COMMENT PEUT-ON DÉNIER EN BLOC LES AVANCÉES VACCINALES ?HÉLÈNE JOLY (N 09) Praticienne canine à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie) Quelle proportion y a-t-il de vaccino-sceptiques chez les vétérinaires ? Je n’en ai aucune idée mais il y en a… Et je pense que les assistants et assistantes vétérinaires le sont davantage. J’en connais en effet plusieurs qui ne font pas vacciner leurs propres animaux… Cela me laisse perplexe, car cela revient à ne pas reconnaître des faits scientifiques historiques avérés. Certes, aucun médicament ne comporte zéro ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr