La Semaine Vétérinaire n° 1884 du 29/01/2021

DOSSIER

LORENZA RICHARD

LE PROBLÈME DE LA DÉSERTIFICATION DES ZONES RURALES PAR LES VÉTÉRINAIRES N’EST PAS SEULEMENT FRANÇAIS, MAIS EUROPÉEN. D’APRÈS UNE ENQUÊTE DE LA FÉDÉRATION DES VÉTÉRINAIRES EUROPÉENS (FVE) DE 2020, LA PÉNURIE DE VÉTÉRINAIRES RURAUX N’EST PAS LIÉE À UN MANQUE DE DIPLÔMÉS, MAIS À LEUR DÉSINTÉRÊT POUR LES ZONES ISOLÉES. TOUR D’HORIZON DES RÉFLEXIONS EN COURS EN FRANCE, POUR ÉVITER UNE AGGRAVATION DE LA SITUATION.

D’après le rapport de la Fédération des vétérinaires européens (FVE) sur la pénurie de vétérinaires dans les zones rurales (et loin de tout) d’Europe1, paru en juin 2020, 78,5 % des pays interrogés reconnaissent un problème de maillage territorial de la profession. Notre pays arrive en seconde position, après l’Espagne, et il est immédiatement suivi par l’Allemagne, le Royaume-Uni, puis l’Italie. Tous les États craignent l’aggravation de la situation à l’avenir. « Au Royaume-Uni, notamment, seulement 4 % des vétérinaires se trouvent dans ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr