La Semaine Vétérinaire n° 1884 du 29/01/2021

ENSEIGNEMENT

ANALYSE

CLAUDIA LUCENAY-SCHIMENTI

Chaque année, des étudiants français voulant devenir vétérinaires se heurtent aux portes des écoles de leur pays et se retrouvent face à un choix épineux : se réorienter, ou partir étudier dans d’autres pays d’Europe. Parmi ces destinations figure la Roumanie. Claudia Lucenay-Schimenti, en 3e année à la faculté de médecine vétérinaire de Bucarest, nous apporte son témoignage.

En Roumanie, les facultés publiques de Bucarest, Cluj-Napoca, Ia.i et Timisoara proposent des enseignements vétérinaires en français ou en anglais, et ce ne sont pas moins de 760 Français qui étudiaient dans ces facultés en 2020 ! En 6 années, les étudiants obtiennent un diplôme européen, puis peuvent s’ils le souhaitent repartir pratiquer en France ou ailleurs en Europe. L’admission L’admission dans ces facultés se fait sur dossier. Les candidats doivent être en possession du baccalauréat, et les notes obtenues au cours des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK