La Semaine Vétérinaire n° 1882 du 15/01/2021

DOSSIER

TANIT HALFON

LE « PET FRIENDLY » ENGLOBE UN ENSEMBLE DE PRATIQUES BASÉES SUR LA PRISE EN COMPTE DES ÉTATS ÉMOTIONNELS DE L’ANIMAL DE COMPAGNIE. DES CONNAISSANCES ET PUBLICATIONS SUR LE COMPORTEMENT, AVEC EN TOILE DE FOND DES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES, PROMEUVENT CETTE APPROCHE.

Un effet de mode, le pet friendly ? Derrière cette expression bien connue, se cache en réalité une dynamique en cours dans le monde vétérinaire, et qui se manifeste par des actions très concrètes. « Pour un vétérinaire praticien, être pet friendly veut dire organiser son travail autour de la gestion des états émotionnels des patients, résume Antoine Bouvresse, vétérinaire canin en exercice exclusif en comportement. Il n’y a pas de doute que sur le papier tous les praticiens adhèrent, mais encore ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK