La Semaine Vétérinaire n° 1882 du 15/01/2021

MATÉRIEL

PRATIQUE MIXTE

NICOLAS ZINZIUS*, CLOTHILDE BARDE**

Pour contribuer à la lutte contre l’antibiorésistance en élevage par la réduction de consommation d’antibiotiques, le vétérinaire peut installer dans son cabinet un laboratoire d’analyse de lait. Retour d’expérience terrain et conseils de Nicolas Zinzius, vétérinaire à Champagnole (Jura).

La lutte contre l’antibiorésistance est un défi majeur mondial de santé publique, car la perte d’efficacité des antibiotiques impacte la santé humaine, la santé animale et celle des écosystèmes. Dans ce contexte, avec le Plan Écoantibio 21, la France s’engage à poursuivre dans la durée sa dynamique de réduction de l’utilisation des antibiotiques sur les animaux avec le soutien des vétérinaires. Dans un tel objectif, les vétérinaires peuvent aider les éleveurs en proposant un service d’« analyse de lait » au cabinet : ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr