La Semaine Vétérinaire n° 1881 du 08/01/2021

LIVRE

COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

M. B.

L’histoire de notre bestiaire culturel montre que la religion, chrétienne en particulier, a, en distinguant l’homme du reste de la création, encouragé le dualisme et, de fait, son sentiment de supériorité à l’égard du monde animal. Comme l’a analysé l’historien Éric Baratay1, le dédain des principaux cultes envers les animaux serait néanmoins tardif et le résultat d’une corruption des enseignements originaux, respectueux de toutes les formes de vie, reconnaissant en elles la manifestation du divin. C’est cette dimension spirituelle oubliée ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK