GROUPES FACEBOOK : DES DISCUSSIONS UTILES POUR LA PROFESSION ? - La Semaine Vétérinaire n° 1881 du 08/01/2021
La Semaine Vétérinaire n° 1881 du 08/01/2021

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

Auteur(s) : CHANTAL BÉRAUD

Ces dernières années, les vétérinaires ont investi massivement les réseaux sociaux, notamment Facebook. Les échanges y sont variés, et tournent autour de cas cliniques, de problématiques d’entreprises ou encore de sujets de société. Les vétérinaires peuvent y trouver aussi un soutien lors de situations difficiles.

REVENIR AUX FORUMS

CHRISTOPHE LEBIS (N 83)

Administrateur de 3 groupes vétérinaires sur Facebook

Les groupes vétérinaires Facebook (GFB) sont utiles mais je regrette qu’ils aient remplacé les forums ! Car les échanges sur les forums sont pérennes, on peut facilement les retrouver et les enrichir. À l’inverse, Facebook se présente en une seule colonne, et comme cet outil ne dispose pas de moteur de recherche performant, on ne lit finalement que les derniers posts arrivés. Je constate que beaucoup de praticiens sont membres de GFB : le lien FB existe donc bien. Mais les praticiens pourraient également utiliser les GFB dans un objectif de fidélisation. Par exemple, un vétérinaire peut réunir dans un même GFB les propriétaires de chiens diabétiques de sa clientèle, amenant ces propriétaires à renforcer mutuellement leur observance du traitement. Il peut ainsi les informer tous en un seul post. J’administre de mon côté trois GFB. Ce sont « Les perles des clients vétérinaires », avec surtout un rôle de modérateur ; deuxièmement « Entre vétos et ASV », consacré aux annonces et échanges professionnels ; et « Vétérinaires pros », réservé aux seuls vétérinaires et étudiants.

JE SUIS ACTIF SUR NEUF GROUPES

LAURENT LACOUTURE (A 04)

Praticien mixte à Saint-Satur (Cher)

Il doit exister, je pense, au total, une vingtaine de GFB vétérinaires : certains sont thématiques, d’autres généralistes. Personnellement, j’en consulte régulièrement neuf, dont « Vétos face au coronavirus » et bien sûr celui dont je suis l’un des administrateurs, à savoir « Exercer en clientèle », qui est une émanation du Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral. Je trouve que certains sont utiles pour diffuser de l’information et des actualités du monde vétérinaire auprès d’un grand nombre de praticiens. Il arrive aussi aux praticiens libéraux de s’entraider par ces canaux. Néanmoins, il faut se méfier de réactions et réponses qui sont parfois trop émotionnelles, sans suffisamment de recul et même parfois agressives ! Sur le site que je co-administre, nous essayons de demander aux participants d’ajouter des témoignages plus posés, plus réfléchis, de manière à amorcer un vrai débat réellement argumenté. Personnellement, je trouve que plusieurs GFB vétérinaires sont intéressants.

Mais il faut pouvoir réagir vite et y consacrer du temps !

UN OUTIL DE DÉFENSE DE NOTRE PROFESSION !

GUILLAUME THOMAS GUINGAND (A 09)

Praticien mixte à Cressanges (Allier)

Avec ma consœur Sabine Arbouille, nous avons cofondé le GFB « Les vétos ne sont pas des pigeons ! ». En 2013, nous voulions lutter contre l’avantprojet de loi de Marisol Touraine et défendre le droit des vétérinaires pour la prescription d’antibiotiques. Nous avons relayé des articles de presse, des statistiques, des analyses, grâce aux contributions des membres, et incité la profession à participer massivement à la manifestation lancée par le SNVEL. Aujourd’hui, le GFB compte 7 000 inscrits. Certains de nos membres très actifs sont même par la suite entrés dans des syndicats ou des conseils régionaux ordinaux. C’est un lieu de débat et de circulation libre d’informations. Cependant, ce groupe, indépendant par rapport aux OPV, fonctionne actuellement avec quatre modérateurs, afin de filtrer certains commentaires déplacés ou non constructifs. On filtre aussi tout ce qui est de nature publicitaire. Enfin, je pense que nous sommes utiles en matière d’entraide. En relayant par exemple une cagnotte pour la défense d’une consœur ou en permettant aux vétérinaires de se conseiller avec pertinence entre pairs.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr