La Semaine Vétérinaire n° 1879 du 11/12/2020

UNILASALLE

ANALYSE

TANIT HALFON

Un recrutement en post-bac, 90 000 euros de frais de scolarité, une formation clinique en partenariat étroit avec des établissements vétérinaires privés… Voici quelques-uns des axes du projet de cursus vétérinaire privé proposé par UniLaSalle. Explications avec son directeur général, Philippe Choquet.

Philippe Choquet est le directeur général d’UniLaSalle. Cela fait une dizaine d’années qu’il réfléchit à l’ouverture d’un cursus d’enseignement supérieur vétérinaire, ce qui pourrait désormais être possible avec la récente adoption de l’article 45 de la loi de programmation de la recherche. Il a accepté de nous expliquer l’état d’avancement de son projet. Depuis quand travaillez-vous sur le projet ? Depuis 2008. À l’époque, nous avions reçu un avis favorable de la part du ministre en charge de l’agriculture, Michel Barnier, et avions ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr