La Semaine Vétérinaire n° 1874 du 06/11/2020

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

OLIVIER SAMSON

Stress thermique et production laitière Lorsque la vache subit un stress thermique, en début de tarissement, l’apoptose des cellules mammaires est ralentie, et en fin de tarissement cette apoptose continue : la création d’un nouveau parenchyme mammaire est réduite. Ce mécanisme conduit à une diminution de la sécrétion et de la production lactée lors de la lactation suivante. Le remodelage du parenchyme mammaire semble donc être affecté par le stress thermique lors du tarissement chez la vache laitière. Fabris T.F., Laporta J., Amy ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr