La Semaine Vétérinaire n° 1874 du 06/11/2020

COVID-19

ANALYSE

CLOTHILDE BARDE

L’enquête menée par Clémentine Prat, étudiante de seconde année à l’École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT), vient de livrer ses résultats. Son objectif : tenter d’évaluer la réponse des cliniques vétérinaires françaises au confinement de mars dernier ainsi que ses conséquences dans ces établissements pour les années à venir.

Un chiffre : 98. C’est le pourcentage de cliniques vétérinaires, toutes activités confondues, qui ont subi une baisse de chiffre d’affaires, comparé à 2019, dans au moins une de leurs activités, lors du confinement qui s’est déroulé du 17 mars au 11 mai 2020 (soit 55 jours), selon l’enquête1 réalisée par Clémentine Prat, étudiante vétérinaire de seconde année à l’École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT) encadrée par Guillaume Lhermie, professeur en économie de la santé animale et santé publique vétérinaire à l’ENVT. De nombreux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr