La Semaine Vétérinaire n° 1871 du 16/10/2020

MARKETING

ENTREPRISE

FRANÇOISE SIGOT

En concentrant la majorité de son action sur les clients à plus fort potentiel, les gains de temps, d’argent et de confort de travail sont souvent au rendez-vous. Une stratégie gagnante surtout en ces temps où les cliniques sont sursollicitées.

Dans le monde vétérinaire comme ailleurs, force est de constater que tous les clients ne se valent pas. « Dans la plupart des cliniques, 30 % des clients font 4 à 5 % du chiffre d’affaires », calcule Pierre Mathevet, fondateur et dirigeant de Tirsev, conseil en stratégie et management vétérinaire. Lorsque l’on a du temps, les éternels mécontents, les mégoteurs et les hésitants agacent et prêtent même parfois à sourire. Mais quand les plannings se tendent, la rentabilité de la clinique peut être ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK