La Semaine Vétérinaire n° 1869 du 02/10/2020

DÉBAT

ANALYSE

MICHAELLA IGOHO-MORADEL

En ces temps de crise sanitaire, la collaboration et la solidarité entre les acteurs de la santé humaine, animale et environnementale paraissent encore plus essentielles. Pourtant, au plus fort de l’épidémie du Covid-19, la stratégie One Health peine encore à trouver sa place concrète sur le terrain. À l’approche du monde d’après, des acteurs de la santé globale dessinent les contours de l’avenir de ce concept encore peu exploité. L’heure n’est plus aux tâtonnements mais aux propositions et actions efficaces.

Lors d’une prochaine pandémie, ne pas avoir préalablement œuvré à l’organisation des connexions entre les trois santés sera une faute politique ! », prévient Loïc Dombreval (A 91), député des Alpes-Maritimes, président du groupe d’études sur la condition animale de l’Assemblée nationale, lors d’un colloque digital1 sur le thème One Health (une seule santé), organisé le 22 septembre et retransmis en ligne. Alors que l’Hexagone traverse une crise sanitaire et économique sans précédent, des voix rappellent l’urgence de concrétiser sur le terrain ce ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr