La Semaine Vétérinaire n° 1868 du 25/09/2020

CLINIQUE CONNECTÉE

ANALYSE

TANIT HALFON

Stéthoscope connecté, glucomètre connecté… Si en médecine humaine, les objets connectés à visée médicale commencent à à être exploités, leur usage en médecine vétérinaire se heurte à la réalité du marché. Le point avec Annick Valentin-Smith, membre de Vet IN Tech.

Peu d’objets connectés à visée médicale disposent d’une version vétérinaire, explique Annick Valentin-Smith, vétérinaire et membre de Vet IN Tech, groupe de réflexion sur la e-santé animale. En médecine humaine, sont déjà répertoriés plusieurs objets connectés utilisables par le professionnel de santé. Le vétérinaire a-t-il accès à des dispositifs similaires ? En médecine humaine, ces dispositifs connectés sont des dispositifs médicaux évalués, validés et approuvés, 12 sont même reconnus officiellement pour un usage en télémédecine1. Les premiers utilisateurs de ces objets sont les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK