La Semaine Vétérinaire n° 1868 du 25/09/2020

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

MICHAELLA IGOHO-MORADEL

Au plus fort de la crise de la Covid-19, des tensions d’approvisionnement de certains médicaments ont été signalées, notamment par des professionnels de la santé. Du côté des vétérinaires, la crainte de la pénurie s’était également faite ressentir. Alors que le gouvernement a lancé en juin une stratégie pour relocaliser la production de médicaments afin de « gagner en indépendance industrielle et sanitaire », des vétérinaires rappellent l’urgence de la situation.

LA FRANCE A BESOIN D’UNE CAPACITÉ DE PRODUCTION STRATÉGIQUE FRANCK DHOTE (L 98)Vétérinaire consultant Agrovet Expertise à Saint-Martin-d’Uriage (Isère)Le médicament est devenu un produit banalisé soumis aux règles de la mondialisation, avec un déplacement progressif de la production des principes actifs nécessaires à la production de médicaments (chimie fine) vers les zones à bas coûts. La France dispose de stocks stratégiques de produits de santé pour répondre aux menaces sanitaires. Cette crise révèle que la France a besoin d’une capacité de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK