La Semaine Vétérinaire n° 1867 du 18/09/2020

MALADIE RÉGLEMENTÉE

PRATIQUE MIXTE

CLOTHILDE BARDE

Déjà éradiquée dans certains pays grâce à des mesures de prophylaxie et de biosécurité strictes, la gale psoroptique ovine, ou gale de la toison, est en recrudescence dans les élevages français.

Un éleveur sur deux a déjà été ou est actuellement touché par la gale du mouton, estime un rapport publié en juin dernier par la chambre d’agriculture de la région Provence-Alpes-Côted’Azur (PACA)1. Face à cette recrudescence de cas observée déjà depuis plusieurs années à l’échelle nationale, un projet d’arrêté ministériel est prévu en vue de son éradication dès l’apparition des premiers symptômes dans un élevage (cf encadré). En effet, cette parasitose externe, dû à l’acarien Psoropte ovis, se propage rapidement ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK