La Semaine Vétérinaire n° 1867 du 18/09/2020

MALADIE RÉGLEMENTÉE

PRATIQUE MIXTE

CLOTHILDE BARDE

Déjà éradiquée dans certains pays grâce à des mesures de prophylaxie et de biosécurité strictes, la gale psoroptique ovine, ou gale de la toison, est en recrudescence dans les élevages français.

Un éleveur sur deux a déjà été ou est actuellement touché par la gale du mouton, estime un rapport publié en juin dernier par la chambre d’agriculture de la région Provence-Alpes-Côted’Azur (PACA)1. Face à cette recrudescence de cas observée déjà depuis plusieurs années à l’échelle nationale, un projet d’arrêté ministériel est prévu en vue de son éradication dès l’apparition des premiers symptômes dans un élevage (cf encadré). En effet, cette parasitose externe, dû à l’acarien Psoropte ovis, se propage rapidement ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr