La Semaine Vétérinaire n° 1867 du 18/09/2020

ÉDITO

MARINE NEVEUX

Rédactrice en chef

Le grand public s’émeut, bien légitimement, des actes de cruauté perpétrés actuellement sur des équidés dans l’Hexagone. Des vaches, dans leur pré, avaient fait l’objet il y a plusieurs mois de cibles pour des conducteurs « jouant » aux auto-tamponneuses avec leurs véhicules. Pourquoi ces événements occupent-ils seulement quelques lignes dans la rubrique faits divers ? Des actes de cruauté envers les équidés sont perpétrés depuis des mois, et même des années à regarder de près certaines affaires qui pointent des chevaux mutilés ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK