La Semaine Vétérinaire n° 1866 du 11/09/2020

ALIMENTATION

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

ANALYSE

CLOTHILDE BARDE

Face à des consommateurs de plus en plus attentifs à l’origine et la traçabilité des produits, aux modes de production et de transformation, le Conseil national de l’alimentation a émis en juillet des recommandations pour l’expérimentation d’un étiquetage du mode d’élevage des produits d’origine animale. Le choix et les modalités de sa mise en œuvre sont maintenant entre les mains du Gouvernement.

Deux. Les propositions d’étiquetage du mode d’élevage sur les produits d’origine animale sont au nombre de deux. Telles sont les conclusions de l’avis1 adopté en juillet dernier par les membres du groupe réuni au sein du Conseil national de l’alimentation (CNA), à l’origine de cette « Réflexion pour une expérimentation d’un étiquetage du mode d’élevage2 ». L’objectif était pourtant commun. Il s’agissait de répondre aux attentes des nouveaux « consom’acteurs », mises en évidence lors des États généraux de l’alimentation (EGA) en 2018, qui ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK