La Semaine Vétérinaire n° 1866 du 11/09/2020

PANDÉMIE

ANALYSE

MICHAELA IGOHO-MORADEL

La situation inédite de confinement a été à l’origine d’un recul de l’activité des structures vétérinaires, plus marqué en avril 2020. Mais les indices de l’Insee témoignent d’un très net rebond en mai.

Coup de frein économique sans précédent pour les structures vétérinaires ? Les données chiffrées obtenues pendant le confinement sont tombées. Sans surprise, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) confirme que cette période, qui a mis la France à l’arrêt du 17 mars au 10 mai 2020, a eu des conséquences sur les activités vétérinaires. En avril 2020, les cliniques vétérinaires ont connu la plus forte baisse de leurs chiffres d’affaires. Un recul d’activité marqué en avril Après l’annonce du confinement, les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK