La Semaine Vétérinaire n° 1865 du 04/09/2020

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

Les résultats de cette étude montrent que l’infection d’un bovin par le virus respiratoire syncytial bovin (VRSB) diminue l’expression de la molécule d’adhérence (ICAM1) qui se situe à la surface des cellules de l’appareil respiratoire supérieur des bovins. Or, cette molécule joue un rôle important dans le captage de Pasteurella multocida. Ainsi, le VRSB en diminuant ces molécules d’adhérence favoriserait la colonisation de l’appareil respiratoire profond par Pasteurella multocida. Sudaryatma P.E., Saito A., Mekata H., et coll., Bovine respiratory syncytial virus ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK