La Semaine Vétérinaire n° 1865 du 04/09/2020

COVID-19, LE JOUR D’APRÈS

ENTREPRISE

JACQUES NADEL

En sortie de crise, la reprise d’activité n’a pas été forcément au rendez-vous et la situation financière peut rester fragile. Aussi, chaque entreprise doit faire le point sur les failles de sa gestion de trésorerie. Quelles sont les mesures de soutien du gouvernement qui n’ont pas jusqu’ici été mises en œuvre ? Pourquoi ? Comment le problème aurait-il pu être géré ? Quelles sont les autres solutions possibles et celles à envisager en dernière extrémité ?

Report des échéances fiscales et du paiement des cotisations sociales, renforcement du dispositif du chômage partiel, prêt de trésorerie garanti par l’État (PGE), report du paiement des loyers et suspension des échéances bancaires de 6 mois sur des crédits long terme… Pour amortir le choc économique, soulager la trésorerie des entreprises confrontées à un ralentissement d’activité et éviter les faillites en cascade, le gouvernement a sorti l’artillerie lourde. Et les petites entreprises y ont eu recours avec discernement, après avoir ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK