La Semaine Vétérinaire n° 1865 du 04/09/2020

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

OLIVIER SAMSON

Le sevrage du veau laitier est précédé par une diminution progressive de la quantité de lait qui lui est proposée. Selon cette étude, il semblerait qu’une baisse continue ou par pallier de la quantité de lait proposée au distributeur d’aliment lactée (D.A.L.) donne les mêmes résultats zootechnique et comportemental. En revanche, les résultats montrent que la disposition de l’aliment solide à proximité du D.A.L. augmente la consommation d’aliments solides, d’eau et de lait, ce qui contribue à une meilleure croissance. Parsons ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK