DE NOUVEAUX SPOT-ON FONT LEUR ENTRÉE SUR LE MARCHÉ - La Semaine Vétérinaire n° 1865 du 04/09/2020
La Semaine Vétérinaire n° 1865 du 04/09/2020

NOUVELLES AMM

PHARMACIE

Auteur(s) : MICHAELA IGOHO-MORADEL

L’arsenal thérapeutique vétérinaire dédié à la médecine canine s’enrichit. En juillet, l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) a délivré plusieurs autorisations de mise sur le marché pour des antiparasitaires externes.

Le mois de juillet fut un mois prolifique pour l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV, au sein de l’Anses), qui a délivré plusieurs autorisations de mise sur le marché (AMM) pour des médicaments antiparasitaires externes destinés aux chiens.

Des spot-on de fipronil et de perméthrine

L’ANMV a approuvé la commercialisation de Slais d’AlfaMed, une solution pour spot-on formulée à base de fipronil et de perméthrine, à utiliser lors d’infestations par les puces et/ou les tiques, lorsqu’une activité répulsive (anti-gorgement) contre les phlébotomes et/ou les moustiques est également nécessaire. Le produit est disponible dans différentes concentrations, applicables selon la taille du chien. Pour les puces, le médicament agit dans les 24 heures. « Un seul traitement a une efficacité persistante contre de nouvelles infestations par des puces adultes pendant quatre semaines. » En cas d’infestations par les tiques Ixodes ricinus, une seule application procure notamment 4 semaines d’efficacité acaricide persistante contre les infestations par les tiques (Ixodes ricinus, Dermacentor reticulatus et Rhipicephalus sanguineus). À noter aussi, l’arrivée sur le marché de Fipronil/Permethrin d’AlfaMed, une solution pour spot-on à base de fipronil et de perméthrine pour traiter les infestations par les puces et/ou les tiques, quand est également nécessaire une activité répulsive contre les phlébotomes et/ou les moustiques. En cas d’infestations par les puces (Ctenocephalides felis), un seul traitement a une efficacité persistante contre de nouvelles infestations par des puces adultes pendant 4 semaines. Les puces sur le chien sont tuées dans les 24 heures qui suivent l’utilisation du produit.

Une solution à base d’imidaclopride

« Le produit peut être intégré à une stratégie de traitement de la dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP) lorsque cette affection a préalablement fait l’objet d’un diagnostic par un vétérinaire. » En cas d’infestations par les tiques Ixodes ricinus, une seule application procure 4 semaines d’efficacité acaricide persistante contre les infestations par les tiques (Ixodes ricinus, Dermacentor reticulatus et Rhipicephalus sanguineus). Autre nouveauté dans le rayon des antiparasitaires externes, Exidot de Chanelle Pharmaceuticals Manufacturing, une solution à base d’imidaclopride pour la prévention et le traitement des infestations par les puces et le traitement des infestations par les poux broyeurs. Des concentrations adaptées sont prévues en fonction de la taille de l’animal. Chez le chien, les puces sont tuées dans un délai d’un jour après traitement. « Un seul traitement permet de prévenir les ré-infestations ultérieures par les puces pendant 4 semaines. » Exidot 100 mg en solution pour spot-on est également disponible pour les chats et les lapins de compagnie. À noter également que Chanelle Pharmaceuticals Manufacturing s’est vu délivrer une AMM pour Milipraz, des comprimés à base de milbemycine oxime et de praziquantel pour le traitement des infestations mixtes par des stades adultes de cestodes et de nématodes. Il est destiné aux chiens pesant au moins 5 kg.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr