La Semaine Vétérinaire n° 1863 du 21/08/2020

EXPRESSION

Un collectif de vétérinaires réunis au sein de Vétérinaires Faune Sauvage explique les difficultés de la réintroduction d’animaux sauvages captifs dans la nature. F

Face à la crise de la biodiversité, des structures internationales comme l’IPBES1 appellent à des actions urgentes pour sa préservation. Les initiatives gouvernementales, privées, globales comme locales, sont les bienvenues. L’idée d’avoir recours aux collections de faune sauvage captive comme sources de repeuplement pour les pays d’origine est régulièrement évoquée et a été tentée à plusieurs reprises. Nous sommes des vétérinaires réunis au sein de la structure informelle Vétérinaires Faune Sauvage2 par le souhait de conserver des animaux sauvages et libres, en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK