La Semaine Vétérinaire n° 1861 du 03/07/2020

RÉSEAUX

ANALYSE

FRÉDÉRIC THUAL

Pionnier des réseaux en France, VetOne ambitionne de devenir le groupe préféré des vétérinaires français. Sur un marché disputé par les leaders internationaux, le réseau à taille humaine joue sur l’ambiance et la force d’une communauté qui fait la part belle à l’autonomie.

Avocat de formation, diplômé de la London School of Economics and Political Science et de la Harvard Law School, le président de VetOne, Steve Rosengarten, 46 ans, n’a rien d’un pur produit vétérinaire à la française. Et c’est sans doute ce qui a compliqué l’émergence de VetOne, devenu malgré tout, en six ans, l’un des principaux réseaux français de cliniques vétérinaires. Un réseau encore modeste (une vingtaine de cliniques) au regard de ses concurrents internationaux (1 400 cliniques pour le britannique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK