La Semaine Vétérinaire n° 1861 du 03/07/2020

ENSEIGNEMENT

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

CHARLOTTE DEVAUX

À VetAgro Sup, des supports novateurs sont mis en place pour compenser le faible volume horaire consacré à la nutrition dans les cursus vétérinaires.

Peu d’heures consacrées à la nutrition dans les programmes des écoles vétérinaires ? Qu’à cela ne tienne. Sébastien Lefebvre, maître de conférences en nutrition à VetAgro Sup, à Lyon (Rhône), propose des méthodes pédagogiques innovantes. Il est courant de lire sur Internet que le cursus vétérinaire ne comprend que 8 heures de nutrition. Qu’en est-il ? Sébastien Lefebvre : VetAgro Sup est l’école avec le plus petit volume horaire : 10 heures de nutrition des carnivores sur les cinq ans. C’est pourquoi j’ai mis en place ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK