« UNE EFFICACITÉ QUI RESTE À PROUVER » - La Semaine Vétérinaire n° 1861 du 03/07/2020
La Semaine Vétérinaire n° 1861 du 03/07/2020

PRO PLAN LIVECLEAR VU PAR UNE IMMUNOLOGISTE ET UNE DERMATOLOGUE

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

Auteur(s) : V. C.

SÉVERINE BOULLIER, PROFESSEURE EN IMMUNOLOGIE À L’ÉCOLE NATIONALE VÉTÉRINAIRE DE TOULOUSE

Les études montrent une diminution de 25 à 30 % de la quantité de Fel d1 dans la salive des chats nourris avec cet aliment et une réduction moyenne de 47 % de l’allergène dans leurs poils (31 à 77 %). Est-ce toutefois su sant pour avoir un impact clinique sur les patients allergiques ? Des études montrent qu’une telle réaction peut se déclencher à la suite d’un contact indirect avec des poils de chat, ce qui suggère que des doses très faibles peuvent su re. Purina a fait le pari que la diminution de la quantité de Fel d1 dans les poils sera su sante pour prévenir le déclenchement des crises allergiques, mais aucune étude ne le prouve pour l’instant. De plus, cet aliment n’a a priori aucun effet sur les autres allergènes Fel d. En l’absence d’étude clinique mettant en contact des patients allergiques avec des chats traités et des chats non traités, il est pour l’instant impossible de statuer sur son efficacité. Si les études d’innocuité n’ont montré aucune toxicité, les vétérinaires doivent rester clairs vis-à-vis du propriétaire sur ses bénéfices attendus. Par ailleurs, les mesures d’hygiène complémentaires doivent être parfaitement respectées. Une étude a montré un taux de renouvellement très rapide de Fel d1 sur le poil des chats. En 48 heures environ, la quantité retrouvée est identique à celle juste avant le lavage du chat. De plus, Fel d1 persiste longtemps dans l’environnement et la réduction d’environ 50 % de sa quantité dans les poils ne sera probablement pas su sante pour diminuer le risque de réaction allergique si l’environnement du chat n’est pas nettoyé très régulièrement.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr