La Semaine Vétérinaire n° 1861 du 03/07/2020

ANALYSE

T. H.

CRISE OU PAS CRISE, LA PRIORITÉ DE L’ASSOCIATION VÉTOS-ENTRAIDE RESTE D’ÊTRE DISPONIBLE ET BIENVEILLANTE VIS-À-VIS DES CONFRÈRES ET CONSŒURS EN SITUATION DE MAL-ÊTRE.

Si le début de la crise du Covid-19 n’a globalement pas engendré un surplus d’appels à l’association Vétos-entraide1, le déconfinement a révélé des cas d’épuisement professionnel, explique sa présidente Joëlle Thiesset.Comment l’association s’est-elle adaptée à la crise ?En réalité, nous nous sommes rendu compte que notre association était déjà adaptée à la gestion de crise et aux besoins d’instantanéité des vétérinaires en situation de mal-être. Par ailleurs, la situation sanitaire a fait qu’un certain nombre de nos praticiens écoutants ont été ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK