La Semaine Vétérinaire n° 1861 du 03/07/2020

ANALYSE

T. H.

CRISE OU PAS CRISE, LA PRIORITÉ DE L’ASSOCIATION VÉTOS-ENTRAIDE RESTE D’ÊTRE DISPONIBLE ET BIENVEILLANTE VIS-À-VIS DES CONFRÈRES ET CONSŒURS EN SITUATION DE MAL-ÊTRE.

Si le début de la crise du Covid-19 n’a globalement pas engendré un surplus d’appels à l’association Vétos-entraide1, le déconfinement a révélé des cas d’épuisement professionnel, explique sa présidente Joëlle Thiesset.Comment l’association s’est-elle adaptée à la crise ?En réalité, nous nous sommes rendu compte que notre association était déjà adaptée à la gestion de crise et aux besoins d’instantanéité des vétérinaires en situation de mal-être. Par ailleurs, la situation sanitaire a fait qu’un certain nombre de nos praticiens écoutants ont été ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr