La Semaine Vétérinaire n° 1860 du 26/06/2020

ABEILLES

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

SAMUEL BOUCHER

Éliminer les œufs et les larves des fausses teignes, danger majeur des colonies d’abeilles faibles, passe par des moyens plus ou moins délicats à mettre en œuvre. La meilleure option reste la prévention.

Les fausses teignes sont des lépidoptères bioagresseurs des colonies d’abeilles. La grande fausse teigne est due à Galleria mellonella et la petite à Acroea alvearia. Leurs larves, en se nourrissant de cire, détruisent en quelques semaines le milieu de vie des abeilles, compromettant leur survie. Les larves s’attaquent aussi aux réserves de pollen et aux cocons de couvain qu’elles emprisonnent dans leur tissage, provoquant une mortalité par étou ement. Les galeries faites par les teignes peuvent également, si elles sont ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK