La Semaine Vétérinaire n° 1859 du 19/06/2020

RECHERCHE

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

TANIT HALFON

Lancé par Dominique Grandjean, professeur à l’ENVA, un projet vise à évaluer si les capacités olfactives des chiens pourraient être utilisées pour repérer précocement les malades atteints du Covid-19.

Les chiens entraînés peuvent-ils sentir les malades du Covid-19 et aider au dépistage massif dans ce contexte de crise, par exemple, dans les aéroports ou les ports ? Oui, répond Dominique Grandjean, professeur à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA) et vétérinaire colonel de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Début mai, il a lancé une étude multicentrique entre Paris, la Corse et le Liban, dont l’objectif était de montrer si l’infection virale générait des effluves spécifiques détectables par un chien entraîné. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK