La Semaine Vétérinaire n° 1859 du 19/06/2020

PROFESSION

PRATIQUE MIXTE

CLOTHILDE BARDE

Alors que l’expérimentation de la télémédecine vétérinaire a été annoncée par décret début mai, les modalités de sa mise en pratique concrète sont en cours de réflexion au sein de nombreuses structures vétérinaires. Qu’en est-il en médecine rurale et dans les filières ? Recueil de témoignages de confrères, praticiens en clientèles mixte, rurale et en filières industrielles.

Une prise en charge plus rapide, un suivi médical rapproché et une plus grande flexibilité dans l’organisation du travail du vétérinaire » sont les arguments avancés par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation1 pour justifier la mise en place, à titre expérimental, de la télémédecine vétérinaire pendant 18 mois par décret du 5 mai 2020, paru au Journal officiel le 6 mai2. Une prise de décision accélérée En effet, jusqu’à présent, la médecine vétérinaire, à la différence de la médecine humaine, ne disposait ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK