La Semaine Vétérinaire n° 1859 du 19/06/2020

FILIÈRES ORGANISÉES

PRATIQUE MIXTE

TANIT HALFON

Pour les vétérinaires du réseau Cristal, la télémédecine n’est pas une opportunité économique majeure, mais un outil de plus pour exercer le métier. À condition d’avoir une organisation bien rodée !

Les filières organisées ne font pas exception, la télémédecine sera bien un nouvel outil utile pour la pratique… mais pas une révolution. « À mon sens, la télémédecine restera une tâche mineure dans nos plannings. Notre cœur de métier reposera toujours sur les visites d’élevage et les examens de laboratoire », souligne Julie Fontaine, vétérinaire en filière avicole et en charge au sein de cabinets du groupe Cristal d’élaborer un projet global de télémédecine. Même son de cloche pour Benoît Dile, vétérinaire ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK