La Semaine Vétérinaire n° 1859 du 19/06/2020

THÉRAPEUTIQUE

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

TANIT HALFON

Ces micro-organismes sont à utiliser dans un cadre précis, rappelle Sébastien Lefebvre, enseignant-chercheur de nutrition clinique à VetAgro Sup.

En médecine humaine, plusieurs signalements d’effets indésirables liés à la prise de probiotiques (encadré) ont été rapportés. Qu’en est-il en médecine vétérinaire ? Le point avec Sébastien Lefebvre, enseignant-chercheur de nutrition clinique à VetAgro Sup. Des risques sont-ils documentés pour les carnivores domestiques ? Sébastien Lefebvre : Non. Quelquefois, les études peuvent rapporter des inefficacités, voire que la prise de probiotiques peut empirer une diarrhée. Cela dit, il faut toujours associer ces retours à un produit spécifique, qui est la combinaison d’une souche bactérienne et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK