La Semaine Vétérinaire n° 1859 du 19/06/2020

THÉRAPEUTIQUE

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

TANIT HALFON

Ces micro-organismes sont à utiliser dans un cadre précis, rappelle Sébastien Lefebvre, enseignant-chercheur de nutrition clinique à VetAgro Sup.

En médecine humaine, plusieurs signalements d’effets indésirables liés à la prise de probiotiques (encadré) ont été rapportés. Qu’en est-il en médecine vétérinaire ? Le point avec Sébastien Lefebvre, enseignant-chercheur de nutrition clinique à VetAgro Sup. Des risques sont-ils documentés pour les carnivores domestiques ? Sébastien Lefebvre : Non. Quelquefois, les études peuvent rapporter des inefficacités, voire que la prise de probiotiques peut empirer une diarrhée. Cela dit, il faut toujours associer ces retours à un produit spécifique, qui est la combinaison d’une souche bactérienne et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr