La Semaine Vétérinaire n° 1858 du 12/06/2020

PROFESSION

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

TANIT HALFON

Que l’expérimentation de la télémédecine suscite des craintes ou laisse entrevoir des opportunités pour la pratique canine et féline, la question de son encadrement est prégnante. Tout comme celle de la qualité de la téléconsultation. Des praticiens en parlent.

Que pensent les praticiens vétérinaires canins et félins de l’autorisation de la télémédecine ? Comme pour tout, il y a des enthousiastes et, a contrario, des réticents. Pour Christophe Hugnet, praticien dans la Drôme et membre du collectif Sevif (Structures et établissements vétérinaires indépendants de France), il y a déjà eu un faux départ. « Ce décret est arrivé trop rapidement, sans concertation avec la profession, sans étude d’impact. Il aurait déjà fallu une meilleure préparation de la profession à son usage », ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK