La Semaine Vétérinaire n° 1858 du 12/06/2020

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

Lorsque l’index température-humidité augmente et se situe autour du seuil de stress thermique des vaches, ces dernières boivent en plus grande quantité, se rendent plus fréquemment à l’abreuvoir et y passent plus de temps. Aussi, il y a plus de compétition entre les vaches autour des abreuvoirs et les animaux dominés fréquentent les points d’eau en dehors des heures les plus chaudes et des heures les plus fréquentées. C’est pourquoi dans cette étude les auteurs suggèrent que les données récoltées ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK