La Semaine Vétérinaire n° 1856 du 29/05/2020

CONDUITE À TENIR

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

FORMATION

GWÉNAËL OUTTERS

CONFÉRENCIÈRE

JULIE GALLAY-LEPOUTRE, diplomate Acvim, praticienne au centre Olliolis (Ollioules, Var). Article rédigé d’après une conférence présentée au congrès de l’Afvac à Lyon, en novembre 2019.

La découverte d’une hyperactivité enzymatique hépatique, inattendue pour le clinicien, sans expression clinique, doit-elle être explorée ou traitée par le mépris ? Dans une population asymptomatique, la prévalence de la maladie est faible, donc la valeur prédictive positive l’est aussi et le risque d’obtenir un faux positif est fort. La mise en place d’examens complémentaires dans ce cadre se juge en fonction des risques encourus pour l’animal dans la réalisation de ces examens et du coût induit. Cependant, cette découverte peut ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK