La Semaine Vétérinaire n° 1856 du 29/05/2020

VEAU

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

CLOTHILDE BARDE

CONFÉRENCIER

PIERRE-YVES MULON, College of Veterinary Medicine, université du Tennessee. Article rédigé d’après une conférence présentée lors du congrès de la SNGTV à Nantes (Loire-Atlantique), du 15 au 17 mai 2019.

Les fractures mandibulaires sont peu fréquentes dans l’espèce bovine, toutefois leurs conséquences sont importantes, car elles conduisent à une incapacité de préhension alimentaire, et éventuellement à une perte salivaire importante qui peut avoir des conséquences électrolytiques majeures. Des fractures variées Leur diagnostic est souvent aisé : la portion rostrale de la mandibule pend, entraînant un ptyalisme et une ptose de la langue du fait de l’impossibilité de fermer la cavité buccale. Les fractures rencontrées sont diverses : avulsion de la portion rostrale de la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr