La Semaine Vétérinaire n° 1856 du 29/05/2020

VEAU

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

CLOTHILDE BARDE

CONFÉRENCIER

PIERRE-YVES MULON, College of Veterinary Medicine, université du Tennessee. Article rédigé d’après une conférence présentée lors du congrès de la SNGTV à Nantes (Loire-Atlantique), du 15 au 17 mai 2019.

Les fractures mandibulaires sont peu fréquentes dans l’espèce bovine, toutefois leurs conséquences sont importantes, car elles conduisent à une incapacité de préhension alimentaire, et éventuellement à une perte salivaire importante qui peut avoir des conséquences électrolytiques majeures. Des fractures variées Leur diagnostic est souvent aisé : la portion rostrale de la mandibule pend, entraînant un ptyalisme et une ptose de la langue du fait de l’impossibilité de fermer la cavité buccale. Les fractures rencontrées sont diverses : avulsion de la portion rostrale de la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK