La Semaine Vétérinaire n° 1856 du 29/05/2020

HOMMAGE

COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

Amelia Tarzi, c’était d’abord une énergie hors du commun, qui allait droit au but, une femme toujours courtoise et respectueuse de ses interlocuteurs, héritages de sa formation de juriste, elle qui avait exercé en Grande-Bretagne, aux États-Unis et dont l’amour des animaux devint la grande passion de sa vie. Exilée de sa terre natale d’Afghanistan à la suite du divorce de ses parents, elle ne parlait pas de ses blessures, que l’on soupçonnait pourtant et qui en faisaient une écorchée vive, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK